1. Présentation
  2. Missions
  3. La section Terre Interne et son mode de fonctionnement
  4. Critères d'évaluation
  5. Informations pour les démarches de détachement, mission longue durée, ...
  6. Informations pour les concours de recrutements, pour la titularisation, l'intégration et les promotions

Section Terre Interne

Le section Terre Interne du CNAP est composée de 8 membres, 4 physiciens ou assimilés de rang A (DR du CNRS, Pr des Universités) et 4 physiciens-adjoints ou assimilés de rang B (CR du CNRS, MdC des Universités). Six membres (trois de rang A et trois de rang B) sont élus; un membre de rang A et un membre de rang B sont nommés par le Ministère de l'Education Nationale. Les membres de la section sont élus ou nommés pour une période de 4 ans.

La section élit en son sein un bureau composé d'un président de rang A et de 2 assesseurs (un assesseur de rang A et un assesseur de rang B assurant généralement la fonction de Secrétaire de Section).

La section se constitue en jury pour auditionner, classer et proposer au recrutement les candidats selon le nombre de postes mis au concours. Elle procède également aux titularisations, aux promotions internes, à l'examen de carrières et donne un avis concernant les mutations et les cas particuliers (détachements temporaires par exemple).

La section effectue, comme en 2012, des campagnes d'évaluation quinquennales de l'ensemble des personnels CNAP conformément aux décrets qui régissent le corps. La section examine l'ensemble des dossiers, rencontre les Directeurs d'OSU et le Directeur Scientifique Adjoint de l'INSU, et transmet ses rapports individuels et ses messages aux Directeurs d'OSUs et d'établissements ayant en charge des Services d'Observation en Terre-Interne.

 
La présente section siège pour la période quadriennale 2015-2019. Sa composition est la suivante (BO 41, 5 Nov. 2015) 

 

           Alessia Maggi (Professeure, École et Observatoire des Sciences de la Terre), élue - présidente ;

                     Philippe Gueguen (Directeur de recherche IFSTTAR, Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble), élu ;

                     Marianne Lefftz-Greff (Professeure, Institut de Physique du Globe de Paris), élue ;

                     Michel Diament (Physicien, Institut de Physique du Globe de Paris), nommé - vice président ;

                     Anne Briais (Chargée de recherche CNRS, Observatoire Midi-Pyrénées), élue - secrétaire ;

                     Jean-Luc Froger (Maître de conférences, Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand), élu ;

                     Anthony Sladen (Chargé de recherche CNRS, Observatoire de la Côte d'Azur),  élu ;

                     Cécile Doubre (Physicienne Adjointe, École et Observatoire des Sciences de la Terre), nommée.

 



Mode de fonctionnement de la section Terre Interne

Les sections du CNAP fonctionnent sur un calendrier de réunions fixé par l'INSU afin d'organiser au mieux les concours, garantir l'échange des informations entre les OSUs et les établissements, ainsi que les différentes sections du CNAP. Ces réunions permettent également de faire remonter les besoins des Services Nationaux d'Observation labellisés par l'INSU. 

La section Terre-Interne a adopté depuis mai 2012 les règles de fonctionnement suivantes. Leur objectif est d'afficher et de garantir une certaine stabilité dans le mode de fonctionnement de la section.

1)     Prise en compte des avis des services d'observation
Pour toutes les démarches, recrutement, mutation, détachement, nous serons particulièrement attentifs à l'avis du responsable du Service d'Observation auprès duquel le candidat au recrutement, à la mutation ou au détachement, propose d'effectuer sa tâche d'observation.

2)     S'appuyer sur la labellisation des Service d'Observation INSU
Nous éviterons de recruter des candidats qui proposent d'effectuer leur tâche de service sur des Services d'Observation non labellisés par l'INSU. Ce point a été clarifié par le décret modificatif 2015-1443 du 6 novembre 2015.

3)     Intégration
L'intégration d'un enseignant-chercheur non CNAP sur un poste CNAP sera alignée sur les procédures de recrutement classiques avec un dossier de candidature et une audition orale à la session de printemps.

4)     Recrutement sur les nouveaux OSUs

      Les personnels CNAP ne représentent que 25% des équivalents-temps-plein qui portent les services d'Observation en Terre Interne (source CSNO INSU 2012). Le CNAP ne peut venir qu'en appui ou en complément d'autres moyens humains déjà opérationnels sur un Service d'Observation.

5) Limitation des durées de détachement sur des postes CNAP

Afin de favoriser la circulation des postes mis au concours, nous limiterons les durées d'accueil en détachement sur poste CNAP à un an. Le cas des détachements pour assurer les directions d'Observatoire Volcanologique ou de Service National d'Observation, directions qui peuvent dépasser les quatre ans, sera traité différemment. De façon générale, la commission incite fortement les OSUs à remettre au concours les postes CNAP potentiellement vacants (e.g. départs en retraite, détachements, postes invités), à l'instar des pratiques dans d'autres sections.